Review: Batman Année Un

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je vais vous parler de Batman: Year One (Année Un en français). Ne vous inquiétez pas si vous ne l’avez pas encore lu (ce mal sera bientôt réparé je l’espère !), cette review ne contient aucun spoiler.

Ce récit a été écrit en 1987 par Frank Miller, et dessiné par David Mazzuccheli. Sur le papier, c’est alléchant, mais qu’en est-il du livre en réalité ? Réponse immédiate !

Parlons tout d’abord du synopsis : Bruce Wayne, après un voyage pour s’endurcir à l’étranger, revient dans une Gotham ravagée par le crime et la corruption. Il décide de devenir Batman pour combattre le mal. Dans le même temps, un nouveau policier, du nom de Jim Gordon, fait son arrivée en ville.

On suit donc deux progressions en même temps, celle de Gordon et celle de Batman (On y voit aussi les débuts de Catwoman et de Harvey Dent, mais ce sont des  personnages moins omniprésents). Le récit est découpé comme un calendrier, la date des évènements étant tout le temps précisée. Comme on peut s’en douter en voyant le titre du comic, il s’étale sur à peu près un an.

L’évolution de Batman est géniale, on le voit aux prises avec les flics de Gotham, et on observe très vite que Gordon le soutient, contrairement à ses collègues, qui veulent en finir avec la chauve-souris. Miller relate parfaitement les évènements, avec une aisance et un talent déconcertant.

Gordon est aussi un personnage très intéressant. On voit dès le début qu’il n’est pas apprécié de ses collègues, de par sa réussite, mais aussi par le fait qu’il ne s’oppose pas à Batman.

David Mazzuccheli illustre à merveille le récit, avec un dessin très sombre, collant parfaitement à l’histoire. Quel travail de génie ! De plus, le découpage intelligent de Miller ajoute un vrai plus au trait sublime de Mazzuccheli.

 

Conclusion :

Ce Batman Year One est surement l’une des plus belles réussites de Miller (avec Daredevil Born Again et The Dark Knight Returns). Le dessin génial de Mazzuccheli accentue le fait que Year One soit un incontournable dans l’univers Batman. D’après moi, c’est le meilleur récit sur l’homme chauve-souris (mais un certain Killing Joke, dont je vous reparlerai, est juste derrière), qui plaira énormément au néophyte ayant pour but de découvrir le Bat-Verse, mais aussi aux lecteurs confirmés qui verront en cette œuvre peut-être le chef d’œuvre ultime sur l’univers de Batman. L’édition d’Urban Comics est superbe, avec plein de planches bonus. Le tout pour 15 € !

Vous l’aurez compris, il faut se jeter sur Batman Année Un, qui est un grand classique !

 

Note: 10/10

 

Writed by Jo, 2014

Publicités